Национальный цифровой ресурс Руконт - межотраслевая электронная библиотека (ЭБС) на базе технологии Контекстум (всего произведений: 501193)
Консорциум Контекстум Информационная технология сбора цифрового контента
"Уважаемые СТУДЕНТЫ и СОТРУДНИКИ ВУЗов, использующие нашу ЭБС. Рекомендуем использовать новую версию сайта."

Михаил Бакунин

0   0
Первый авторГерцен Александр Иванович
Страниц14
ID4853
Кому рекомендованоПублицистика
Герцен, А.И. Михаил Бакунин [Электронный ресурс] : Статья / А.И. Герцен .— 1852 .— 14 с. — Мемуары .— Режим доступа: https://rucont.ru/efd/4853

Предпросмотр (выдержки из произведения)

Michel Bakounine Monsieur, Vous avez dêsirê connaître quelques dêtails biographiques sur Bakounine. <...> Je suis profondêment sensible à l'honneur que vous me faites en vous adressant à moi et en me donnant l'occasion de parler de cet homme hêroïque avec lequel j'ai êtê très liê. <...> Puissent ces notes, êcrites à la hâte, vous servir à lui faire une couronne de martyr; il est digne, Monsieur, d'en avoir une, tressêe par vos mains. <...> Vous avez aussi exprimê le dêsir d'avoir son portrait; avec le temps je parviendrai peut-être à faire venir celui qui a êtê fait en Allemagne en 1843 et que j'ai vu en Russie. <...> En attendant, pour vous donner une idêe des traits de Bakounine, je vous recommande les vieux portraits de Spinoza, qu'on trouve dans quelques êditions allemandes de ses êcrits; il y a beaucoup de ressemblance entre ces deux têtes. <...> Michel Bakounine est maintenant âgê de 37 à 38 ans. <...> Il est nê d'une vieille famille aristocratique et dans une position êgalement êloignêe d'une grande richesse et d'une indigence gênante. <...> C'est le milieu dans lequel il y a le plus de lumière et de mouvement en Russie. <...> Pour vous donner, Monsieur, une idêe de ce qui s'agite et fermente au fond de ces familles, si tranquilles à la surface, il me suffira d'ênumêrer le sort des oncles de Bakounine, des Mouravioff, auxquels il ressemblait beaucoup par sa haute taille un peu voûtêe, par ses yeux bleu-clair, par son <...>
Михаил_Бакунин.pdf
А. И. Герцен Michel Bakounine Михаил Бакунин (перевод) А. И. Герцен. Собрание сочинений в тридцати томах. Том седьмой. О развитии революционных идей в России. Произведения 1851-1852 годов М., Издательство Академии Наук СССР, 1956 Дополнение: Том тридцатый. Книга вторая. Письма 1869--1870 годов. Дополнения к изданию. М., Издательство Академии Наук СССР, 1965 OCR Бычков М. Н. Michel Bakounine Monsieur, Vous avez dêsirê connaître quelques dêtails biographiques sur Bakounine. Je suis profondêment sensible а l'honneur que vous me faites en vous adressant а moi et en me donnant l'occasion de parler de cet homme hêroïque avec lequel j'ai êtê très liê. Puissent ces notes, êcrites а la hâte, vous servir а lui faire une couronne de martyr; il est digne, Monsieur, d'en avoir une, tressêe par vos mains. Vous avez aussi exprimê le dêsir d'avoir son portrait; avec le temps je parviendrai peut-être а faire venir celui qui a êtê fait en Allemagne en 1843 et que j'ai vu en Russie. Il est assez ressemblant. En attendant, pour vous donner une idêe des traits de Bakounine, je vous recommande les vieux portraits de Spinoza, qu'on trouve dans quelques êditions allemandes de ses êcrits; il y a beaucoup de ressemblance entre ces deux têtes. Michel Bakounine est maintenant âgê de 37 а 38 ans. Il est nê d'une vieille famille aristocratique et dans une position êgalement êloignêe d'une grande richesse et d'une indigence gênante. C'est le milieu dans lequel il y a le plus de lumière et de mouvement en Russie. Pour vous donner, Monsieur, une idêe de ce qui s'agite et fermente au fond de ces familles, si tranquilles а la surface, il me suffira d'ênumêrer le sort des oncles de Bakounine, des Mouravioff, auxquels il ressemblait beaucoup par sa haute taille un peu voûtêe, par ses yeux bleu-clair, par son front large et carrê, et même par sa bouche assez grande. Une seule gênêration de la famille des Mouravioff donna trois individus magnifiques а l'insurrection du 14 dêcembre (deux êtaient parmi les membres les plus influents; l'un fut pendu par Nicolas, l'autre pêrit en Sibêrie), un bourreau aux Polonais, un procureur gênêral au Saint-Synode et, enfin, une êpouse а l'un des ministres de S. M. On peut se figurer l'harmonie et l'unitê qui rêgnent dans des familles composêes d'êlêments aussi hêtêrogènes. Michel Mouravioff, le gouverneur militaire de Vilna, aimait а rêpêter: "Je n'appartiens pas aux Mouravioff que l'on pend, mais а ceux qui font pendre". Bakounine a passê son enfance dans la maison paternelle, а Tver, et près de cette ville dans les possessions seigneuriales de son père. Celui-ci qui passait pour un homme d'esprit et même pour un vieux conspirateur du temps d'Alexandre, ne l'aimait pas trop et se dêbarrassa de lui, dès qu'il Га pu. 11 le plaèa dans une êcole d'artillerie а Pêtersbourg. Les êcoles militaires en Russie sont atroces, c'est là que l'on forme, sous les yeux mêmes de l'empereur, les officiers pour son armêe. C'est là qu'on "brise l'âme" aux enfants et qu'on les dresse а l'obêissance passive. L'esprit vigoureux et le corps robuste de Bakounine passèrent heureusement а travers cette rude êpreuve. Il finit ses êtudes et fut admis au service, comme officier d'artillerie. Son père voulant l'êloigner, fit, par l'intermêdiaire
Стр.1